Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
C’est un soir de baobab

Page précédente Page suivante
Baromètre au plus bas, horizon barré ! Octobre à Bâle : c’est l’aube,
la pluie s’abat en rideaux. Quel barouf ! L’orage débarque hostile, fait la
nouba et hausse le ton. Dans son isba, Kate lit les Hauts de H. en
djellaba. L’eau embarque sous les linteaux. C’est un bazar... Oh ! La ! La !
"Bam !" renvoie l’écho bavard. Sous ces assauts, la bâtisse hoquette.
Ça barbote sous le balcon. Seaux, baquets, auges et bassines ! Les aucubas
dehors sont rabattus par les flots. Kate abasourdi sursaute sur son grabat.
Un grelot ou un balafon donnant une aubade au loin ? Bah...qui sait !