Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Je regarde la médiathèque

Page précédente Page suivante

je regarde la médiathèque elle est lumineuse claire
comme un workshop oulipien « et cette verte netteté
me crève les eyes » (hé hé ! excellemment tenté,
René !) nous fissure l’esprit et on tente
là un vers un autre dans nos jeux oiseux et nos écrits
pendant que notre tour passe nos lèvres sèches lancent
des distiques à notre façon en moins de deux démolis
on se démerde comme on peut là devant nous
l’autre est parti sans rien laisser à l’Ouvroir
et l’animateur nous fixe nous dit alors vous
ce sera quoi ? ce sera pour l’instant juste écrire
« le bleu de deux yeux me peuple aveu de gueule »
dans la chimère de proses possibles là où on nage

Extrait du poème À Bourjembois de L’Âne Monk, in five x five, Ian qui badine, 2014