Accueil Les oulipiens de l’année Besoin de vélo
Je me souviens de ce Besoin de vélo

Page précédente Page suivante

Je me souviens que j’allais à l’école.

Je me souviens que mon vélo grinçait.
Je me souviens de ce vent relatif qui était mon chef-d’œuvre.
Je me souviens que plus je pédalais vite, plus je produisais du vent.
Je me souviens du vent du monde, ce vent objectif qui me venait de face, un vent du nord, bien installé dans la pipe, contre lequel n’existait nul remède, hormis l’amitié et la solidarité.
Je me souviens de Paul.
Je me souviens que Paul avait des épaules larges.
Je me souviens que j’étais petit, derrière.
Je me souviens que ça passait… vite.
Je me souviens que Paul finissait par s’écarter
Je me souviens qu’alors, il me fallait aller au charbon à mon tour.

Je me souviens de ce Besoin de vélo.

À la manière de Georges Perec.