Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Je garde le trot

Page précédente Page suivante

je garde le trot il est mi-nœud clair
comme un smog d’honni hein et sa glauqueté
nous crève les yeux nous sur le prix et on rampe
là l’un vers l’autre dans nos yeux et nos prix
danke le jour se casse nos lèvres sèches lampent
la zique de nos sons de tes yeux lys
comme mer de sibyllité lave en nous
l’autre est -i censé de boire
et le man nous fixe nous dit lors vous
sera quoi ? sera pour le temps juste boire
le bleu de tes yeux ton Gard ton sage
dans la mer de choses si bleus là où on nage

Trait du M de Ian Monk, Âges in 4 x 4, L’Âne chitineux

Les mots de deux syllabes sonores ou plus ont été amputés de leur première syllabe.