Accueil L’oulipienne de l’année Il se penche il voudrait attraper sa valise
Il se penche il prétend empoigner son fourbi

Page précédente Page suivante

Il se penche il prétend empoigner son fourbi
Que convoite c’est sûr une horde d’escrocs ;
Il se penche et ne trouve, et l’en voici contrit,
Que les débris tout secs d’un pot de vieux cocos.

On devient sûrement un ignoble produit,
Pour trouver son bonheur on floue un péquenot,
L’illégitimité nous tue et nous réduit :
Une mite détruit nos tentures rétro.

Le limon des cités peut souiller notre cotte,
Et le poltron prétend souffrir de l’épiglotte,
Lorsqu’il voit l’immondice, il cherche le purin.

Pour finir, regrettons les plus simples bicoques
Et le temps de vêtir nos plus infectes loques.
L’écu d’hermine ou d’or fléchit sous le destin.


Lipogramme en A.