Accueil Les oulipiens de l’année Chanson de rupture
Frédéric

Page précédente Page suivante

Frédéric

Je n’avais jamais remarqué que les balcons de cette rue avaient des ferrures aussi ouvragées. C’est beau. On dirait de la dentelle. Non, on dirait du tricot. Du tissage. Comme de la maille. Maille à partir. D’où vient cette expression ? « Avoir maille à partir » ? En Bretagne il y avait ces femmes, qui ramendaient les filets. Les hommes font des épissures, avec des épissoirs. Quel beau mot, « épissoir ». Ça fait penser à pissotière, et pissotière à pissaladière. C’est bon mais il faut que ça soit bien cuit, sinon je les digère mal, à cause de l’oignon. Mais c’est bon. Archi bon. Archi archi bon. Je me demande quand même si je ne préfère pas tout de même la pizza. Il y avait cette émission à la radio, sur l’origine de la pizza. Naples. Naples, je crois, mais pas sûr. C’est du fer, des balcons comme ça, ou de la fonte. Quel âge ça peut avoir ? Vieux. Ancien, disons. Je ne suis jamais allé à Naples. On aurait pu y aller ensemble, manger de la pizza historique. Elle non plus ne parle pas italien, on aurait commandé au hasard. On aurait commandé au hasard et on aurait ri en voyant arriver les plats, ça aurait été des pizzas aux coquillages, ou des pizzas aux tentacules, on aurait ri et ça aurait creusé ces deux fossettes qu’il y a de chaque côté de ses joues, de part et d’autre, symétriques. Deux fossettes, deux yeux, deux mains, deux bras, deux cuisses, deux seins. Cet orage d’été à Paris, rue Berthe, sa robe mouillée, plaquée, qui la rendait plus que nue. Ses deux seins vivants sous sa robe mouillée. De la nitroglycérine. De la nitroglycérine. Trinitrate de glycérol. C3 H5 N3 09. Ellie Medeiros et son piercing au nombril, mon premier émoi érotique. Prends un petit poisson, glisse-le entre mes jambes, il n’y a pas de raison, de se tirer la langue, toi toi mon toit, toi toi mon… ah merde, je me suis trompé de rue, il faut que je rebrousse chemin.