Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Face effacée

Page précédente Page suivante
Tôt ça vole, ça esclaffe, ça éclate, ça flotte.
Affalée elle clôt « To Love Off, Off To Hate », Matheos tome LXV, elle est exaltée.
La chose éclate, comme l’évêché scellé avec les messes folles, elle flotte sa matelassée, elle tête sa face, et le sésame est la clé à molette, c’est la fête, le chaos, l’extase.
« Le Vélosolex est l’école à Eolosex ! », jase l’homme avec le mot élevé, et ce texte assez sot emmêle la femmelette, ça clame, ça vase comme la vache, ça jette ses flammèches, ça calme les osmoses véloces, ça chasse le coq comme la femme fatale, ça lâche la cloche, ça mate le tamtam stomacal, ça affame l’axolotl, ça efface...
 
« Lâche Machette », H. Mathevs, Hachette F.O.L., MM