Accueil Les oulipiens de l’année Besoin de vélo
El Desdivélo

Page précédente Page suivante

J’ai changé mes moyeux – tout neufs ! – ça va rouler,
J’ai bien graissé ma chaîne et ma gourde est remplie.
Pas un seul poil, je porte, et mon but est scellé :
Au pain, à l’eau claire*, c’est virée de folie.

Roulant en gruppetto, Toi qui m’as protégé,
Semblant fumer la pipe** et la jambe assouplie,
Grimpeur qui aimais tant mettre un boyau léger,
Veillant à ta chambre. La bosse*** est abolie.

Suis-je Moser ou Thys ?... Indurain ou Fignon ?
Mon front rouge d’effort sur la Petite Reine,
« Serre les cocottes**** , sans dopage, ça freine !... »

J’ai cent fois en danseur grimpé de nombreux monts,
Cumulant tour à tour Ventoux et Galibier,
Soupiré à Aspin, Aravis, Tourmalet.

* Au pain et à l’eau claire : se dit d’un coureur qui réalise ses performances au naturel, avec pour seul carburant une nutrition saine ; ce coureur refuse catégoriquement toute forme de dopage.
** Fumer la pipe : pédaler avec une facilité déconcertante.
*** Bosse : une montée, un col.
**** Cocottes : poignées permettant de freiner et de changer de braquet sur un vélo de route.