Accueil Les oulipiens de l’année Besoin de vélo
Besoin de chevaux

Page précédente

Les chevaux sont élevés à l’école du vent.
On compte deux sortes de vents équins : le vent alternatif et le vent récréatif. Le premier est celui qui correspond au trot (enlevé ou non) et le second est l’œuvre du galop. Le trot est le hors d’œuvre du galop, l’échauffement nécessaire pour que le cheval fabrique du vent.

Le vent du trot est celui qui, sans les étriers, est un peu tape-cul et vous donne la grimace. Contre lui, je ne connais pas d’autre remède que les cataplasmes sur le fessier. Le jour où vous prenez un grand vent de trot bien installé dans la selle, rien ne vaut un percheron aux larges épaules. Vous vous faites petit sur lui et vous attendez que ça passe.

Le vent récréatif arrive au moment où vous passez au galop et vous arrêtez d’être un sac à patates pour devenir centaure.

Valentyne Dada, Besoin de chevaux.