Accueil Les oulipiens de l’année Diomira, une ville invisible
Double acrostiche

Page précédente Page suivante

Diomira : ville à l’est. L’homme l’atteint quand
Il fait nuit. Statues et coupoles l’ont ravi
Or sur la tour, coq matinal, cocorico !
Mais ces beautés, si le voyageur pense : "Idem
Ici , ailleurs, quelle erreur ! Un féminin cri
Rappelle qu’il faut envier ceux qui croient avoir
Antérieurement vécu heureux ce soir-là...