Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Désert dactylographique

Page précédente Page suivante

Des documents demeurés drafts – difficilement déchiffrables –, des débuts de description de décors… Désert dactylographique ? Dommage ! De denses dissertations, des drames délicats dispersés dans des dédales de diencéphale désorganisé, décantent doucement. Dans des débarras, dans des déballages, des dizaines de doublons dorment, des duplications dissimulées détonnent. Drôle de défi, dis donc : déceler des débris, des dilutions dans divers développements de divas déloyales, disséquer des discours, démarrer des démembrements, dresser des dénombrements détaillés. Dès demain, devenir démiurge !

Daniel Dénabou. Désert dactylographique, Denoël 2002.