Accueil L’oulipienne de l’année Retour de Babel
Définitionnel

Page précédente Page suivante

Passer la limite d’un territoire qui en détermine l’étendue est toujours
quelque chose d’un peu émouvant. Une partie extrême où se termine une
surface imaginaire, matérialisée par un obstacle naturel qui s’oppose au
passage, en matière ligneuse et compacte des arbres (…) suffit pour tout
changer, et jusqu’à la partie d’un pays que la nature présente à un
observateur : c’est le même fluide gazeux constituant l’atmosphère, que
respirent les êtres vivants, c’est le même élément solide qui supporte les
êtres vivants et leurs ouvrages, et où poussent les végétaux, mais la voie
de communication terrestre aménagée, plus importante que le chemin, située hors d’une agglomération ou reliant une agglomération à une autre, n’est plus tout à fait la même ; le mode ou élément de représentation de la parole par l’écriture des morceaux d’étoffe ou filets utilisés pour prendre le
gibier change ; les fabrications et commerces du pain ne ressemblent plus
tout à fait à ce que nous appelions, avant une durée très courte que la
conscience saisit comme un tout, fabrication et commerce du pain ; les
aliments faits de farine, d’eau, de sel et de levain, pétris, fermentés et
cuits au four n’ont plus le même principe interne d’unité.