Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Contrainte : baroque moderne

Page précédente Page suivante

Extérieur jour : ça pleut comme vache qui pisse, ça tonne, ça force 10. Intérieur nuit : une femme lit une BD signée Brontë. Boum, fracas, accélération brutale de la pluviométrie, flashs gigantesques sur fond de ciel et décibels fouettant les arbres entre chien et loup. Que d’eau qui dégouline à travers la fenêtre, que de flotte rabattue par le vent mauvais, beaucoup trop d’inondation même pour des humains assoiffés ou des végétaux desséchés. Effet de surprise, voire pire. Non, elle n’en veut pas, du déluge, ni du tintamarre cyclonique - maman !, ni du mistral déchaîné. Et le gong, elle aimerait tellement l’entendre cette nuit...