Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Collier pour Bénabou

Page précédente Page suivante

Voyant son œuvre informulée, vous pourriez conclure tout soudain, observateur trop prompt : « Oh ! Bénabou... son boulot ou zéro...! » Or, comment vous donnerait-on raison ? Romans, contes ou chroniques complètement formalisés, flottent inaboutis, brouillons tout bonnement non concrétisés. On trouve pourtant son expression propre, parfois mot pour mot ou, souvent, blocs reproduits in-extenso (°), camouflée soigneusement, agglomérée voire totalement engloutie sous formules redondantes, locutions assommantes. Ô prose pompeuse !... Gros efforts pour notre intello oulipien : reconnaître, isoler, reconstituer obstinément son propre ouvrage sous moult griffonnage pléthorique pour accumulations éditoriales. Contrarié, son monde moral écroulé, Bénabou proteste contre tout odieux copieur dérobant son œuvre promise non encore dévoilée.

Marcello Bénabou, Où trouver mon œuvre ? - Plon 2006.

(°) Autorisation sollicitée pour utilisation exceptionnelle.

L’ autorisation sollicitée pour utilisation exceptionnelle concerne le "in" dans "in extenso", seul mot du texte sans la lettre o.