Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
C’était pas pour Bacchus

Page précédente Page suivante

C’était pas pour Bacchus que j’allais avec elle
au bistrot londonien vingt dieux qu’elle était belle
c’est vrai qu’on était fou légèrement à lier
deux aimants attirés deux amants improbables
se traînant pas à pas vers ce troquet minable
ça n’fait rien il y’ a des bistrots bien singuliers

c’était pas d’un alcool dont nous sentions le manque
malgré nos lèvres sèch’s nos moeurs de saltimbanque
d’un établissement j’étais l’meilleur pilier
quand le serveur nous dit"qu’est c’que vous voulez boire"
il eut comme réponse un silence notoire
ça n’fait rien il y’ a des moments bien singuliers

de nos regards seul’ment recherchions l’ivresse
naviguant dans un bleu prometteur de caresses
Eros a quelquefois des façons de sorcier
j’arrivais à créer en voyant son visage
tout un monde marin pour fabuleux voyage
ça n’fait rien ya des amoureux bien singuliers

D’après L’Épave de Georges Brassens.