Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
C’est un soir AJT

Page précédente Page suivante
Vé ! eaux qu’accusaient des nues pétées !
Hache y grecquait ciel ! Double vé !

J’y aimais, fixe, ces bédés.

À Hergé !

VOKQZNUPT
_HYSILW

JMFXECBD

ARG

RI Mathews
« Tintent lettrines »

Toutes les lettres de l’alphabet épelées, une seule fois chacune.