Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
C’est une nuit de vagues

Page précédente Page suivante

C’est une nuit de vagues, de craquements et de glace. Elle est plongée dans l’observation du front du Perito Moreno en vraie grandeur. Un brusque craquement et la glace persistante se change en glace d’éboulement, avec des projections nettes ou diffuses, et un craquement qui dirait-on fouette les courants dans le noir de la nuit. Sur l’encadrement de la baie vitrée s’irisent de minces fils de glace pulvérisés par les vagues sous les coups que le blizzard assène contre l’abondance soudaine d’une glace que n’affectionne ni poisson ni rivière, pas plus que le craquement qui vous fait sauter comme un glaçon, ou cette vague qui arrive presque à étouffer le silence de la nuit.

D’après Harry Mathews, « Sainte Catherine » (P.O.L. 2000)

Soir       ==> Nuit
Vent       ==> Vague
Tonnerre   ==> Craquement
Pluie      ==> Glace
Lecture    ==> Observation
Hauts      ==> Front
Hurlevent  ==> Perito Moreno
|Bande         |Vraie
|dessinée  ==> |grandeur
Orage      ==> Eboulement
Eclair     ==> Projection
Frondaison ==> Courant
Cadre      ==> Encadrement
Fenêtre    ==> Baie vitrée
Infiltrer  ==> Iriser
Poussé     ==> Pulvérisé
Bélier     ==> Blizzard
Homme      ==> Poisson
Herbe      ==> Rivière
Enfant     ==> Glaçon
Gong       ==> Silence