Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Bistrot négatif

Page précédente Page suivante

Non, pas un bistrot, c’était un bar à bière
Lumineux ? Non, brumeuse, obscure tanière
où les yeux brillants et les mains en avant
on a couru, bu. Pas la harpe du vent,
ni tes yeux, d’ailleurs noirs, mais une trappiste.
Il l’a ramassé, je te dis, le pompiste
le pourboire du gars ! Mais qu’as-tu vu ? Rien !
vous dévorant des yeux, son regard, le tien...

C’est moi qui suis parti.

Jules Marron, l’Âne qui braie (2010)