Accueil Les oulipiens de l’année Fondu au noir
Anagramme 256

Page précédente Page suivante

film muet fond noir
prix venu hier soir
néon lune même élan
pour être béat paon

tuer cinq coqs dito
cela noue acte auto
trou clef anse dont
onde sait leur mont

nana sema quid vécu
pari réel tant tenu
quel type près éden
jeta vers elle amen

ceci clôt donc tout
sale jour pâle bout
faut unir sans fard
beau mâle avec star


Le texte en page d’accueil « 4 . L’anecdote est banale (...) surprise à nos yeux. » compte 256 = 4 x 4 x 4 x 4 lettres. D’où, ci-dessus, une anagramme en 4 strophes de 4 vers de 4 mots de 4 lettres, en souvenir du poème Rail de Georges Perec.