Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
Accro de dix mots

Page précédente Page suivante
Accablé de fatigue et pris d’acrophobie
Je crève sur un bloc où je reste fixé
Comme un grimpeur K.O au pied du Tourmalet
Ou premier de cordée au bord de Gavarnie.
 
Salut, bloc de granit sans la moindre fissure !
Bouclier accueillant sous les nuages épars !
Salut, dernier recours ! Pas la moindre fissure ?
Crochet à goutte d’eau , secours dû au hasard !
 
D’une main je saisis le crochet solidaire
De l’écaille complice, et sur le fil de soie
A l’hameçon vissé , délaissant mon repaire,
Vais réseauter le roc le chargeant de mon poids.
 
Ainsi, prêt à quitter l’horizon de granit,
Harmonieusement respirant à l’envi
Ne me retournerai, sans un regard d’envie
Ne contemplant ce lien avec qui je transite
 
Je voudrais un instant réfléchir aux agapes
Qui m’attendent plus bas — O délices de miel !
Au chœur de compliments, loin de ce roc d’agathe
Auparavant sentir la vibration du ciel !

Réécritures croisées :
Le Paresseux, de Saint-Amant (première strophe)
L’automne, Lamartine (Strophes suivantes)
… en utilisant les dix mots.