Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Versicules



Les vers à soie dans le mûrier zinzinulent
ils ne mangent pas ces mols et blancs glomérules
pleins d’un sucre qui ne fait pas d’autre molécule
les vers à soie qui sont patients et têtes de mule

mastiquent les feuilles avec leurs dents minuscules
ça les endort mais autour de leurs clavicules
ils tissent un cocon rond en forme d’ovule
à fil de bave, puis dorment dans cette capsule

En la dévidant on tire un fil de tulle
dont on fait pour une belle dame un pull
beau également qu’elle porte pour son Jules

Quand la dame meurt on enterre le tulle
avec elle et on plante, sur sa tombe, à la sainte Gudule,
un mûrier où sans fin les vers à soie zinzinulent.

Jacques Roubulle (Les animalcules)

Monorimie


rss | admin | bureau | site sous spip