Accueil À propos
Kêxêxa ?

Page précédente Page suivante

Zazie Mode d’Emploi ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ?

Ateliers d’écriture, résidences d’écrivains, lectures, expositions, spectacles, promenades : l’association Zazie Mode d’Emploi a pour objet de développer et promouvoir les pratiques créatives inspirées des propositions de l’Oulipo, dans les domaines de la littérature, de la musique, des arts plastiques et de tout ce qui relève de la culture au sens le plus général. Il s’agit en même temps de surmonter les discriminations culturelles en associant les publics les plus divers à ces pratiques.
Zazie Mode d’Emploi fait se rencontrer depuis le 20 février 2002 à 20h02, des écrivains, des habitués des ateliers d’écriture, des néophytes, des collégiens, des lycéens, des comédiens, des professionnels de la formation continue, des musiciens, des stagiaires, des étudiants et leurs professeurs, des personnes parlant toutes langue, des libraires... Cela se produit à l’occasion de festivals et événements liés au livre et à la lecture, à Lille, dans la région, dans toute la France, et bien au-delà : Pirouésie dans La Manche, Bruxelles Babèle en Belgique, etc.

PDF - 149.8 ko
Statuts de l’association Zazie Mode d’Emploi

OULIPO ? Qu’est ceci ? Qu’est cela ?

L’Oulipo c’est l’Ouvroir de Littérature Potentielle, une drôle d’idée née en 1960 dans la tête notamment de ses deux principaux fondateurs, Raymond Queneau et François Le Lionnais, un homme de lettres féru de mathématiques et un homme de sciences passionné de lettres. L’ouvroir était un atelier où l’on se rassemblait pour effectuer des travaux d’aiguille et le terme marque le caractère artisanal qu’a la littérature pour les oulipiens. Il s’agira de se réunir pour fabriquer de la littérature (« ce qu’on lit et ce qu’on rature », car l’oulipien aime le mot-matériau), « en quantité illimitée » (c’est le côté potentiel), et « en inventant des contraintes ».
Qu’est-ce qu’une contrainte ? C’est écrire sans la lettre « e », c’est écrire au rythme du métro, c’est se calquer sur la structure d’un texte existant. La contrainte est une façon de limiter sa liberté, son champ d’action pour mieux l’agrandir et le découvrir. C’est le pouce qui serre le tuyau d’arrosage pour en tirer un jet d’eau.
L’Oulipo n’est pas seul. François Le Lionnais, son fraisident-pondateur (aimez- vous les contrepets ?) avait rêvé la naissance d’Ou-X-Po, autant d’ouvroirs consacrés à la potentialité d’arts variés : musique (Oumupo, Ouvroir de musique potentielle), bande dessinée (Oubapo), théâtre (Outrapo, ouvroir de tragédie potentielle).

• Site de l’OULIPO