Zazie Mode d'Emploi
Accueil > L’oulipien de l’année > 2005 : Vers à soie > Les vers à soie (version enrichie)
Page précédente Page suivante

Les vers à soie (version enrichie)



MP3 - 956.4 ko
Écouter (MP3 - 950Ko)

Les vers à soie murmurent des vers dans le mûrier
ils ne mangent pas ces mûres vertes et verruqueuses
pleines d’un verjus qui ne fait pas de vermouth
les vers à soie qui sont vertueux et versatiles

mastiquent sans vergogne les feuilles vernissées avec un bruit mouillé
ça les endort mais autour de leurs vertèbres et de leur vergette
ils tissent un cocon en forme d’ovaire, verrouillé
en fil salivaire, puis dorment rassurés dans leur petit univers

En le dévidant à l’envers on tire un fil de soie vermeil
dont on fait pour une belle dame, style Ingrid Carver, un pull-over
au décolleté vertigineux, qu’elle porte avec une allure sévère

Quand la dame qu’on révère meurt (d’un coup de revolver) on enterre la soie
par devers elle et on plante, sur sa tombe en hiver
un mûrier où les vers à soie, en murmurant des versets, persévèrent

Alain Richever vs Jacques Rouveyre

Enrichissement d’un texte par la répétition d’une syllabe (obsédante, et même, en l’occurrence, parasitaire).


rss | admin | bureau | site sous spip