Zazie Mode d'Emploi
Page précédente Page suivante

Les vers à soie



Les vers à soie hurlent hors du mûrier
Ils mangent ces mûres noires et dures
Vides d’un acide qui produit de l’alcool
Les vers à soie sont impatients et insensibles

Avalent les feuilles sans aucun bruit
Ca les maintient éveillés mais autour de leurs épaules
Ils tissent un cocon carré au centre
A fil de bave, puis restent éveillés inquiets

En le remplissant on tire un fil de soie
Dont on fait pour un homme laid un pantalon
Laid également qu’il porte sans allure

Quand l’homme meurt on déterre la soie
Avec lui et on déterre, sur sa tombe en été,
Un mûrier où sans fin les vers à soie hurlent.

Antonymique


rss | admin | bureau | site sous spip