Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
vers à soie enserrés

Page précédente Page suivante

vers à soie au mûrier ici nous murmurons
sans savourer aucuns mous ivoirins mûrons
ça suera sans ivresse une sauce sucrée
vers à soie à raison suave mesurée

ruminons sa ramée : ainsi nous susurrons
un somme s’ensuivra mais sur nos mascarons
nous nouerons un cocon aux cerceaux nacrés : raie
écumeuse où rêver en zone rassurée

on rouera nos cocons car ce remous renvoie
une soie ouvrière ô ma mie en sari
vision à ravir sous sereine caresse...

mourra sa mie ornée encore avec sa soie
sur son caveau semé scion aura mûri
ramure où vers à soie on murmure sans cesse