Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
La nuit amharique

Page précédente Page suivante

Cliquez ci-dessous pour entendre la nuit amharique :
http://zazipo.net/IMG/mp3/nuit_amharique-2.mp3

LüL_t ## aót # ëNDDn # B©ì # XLí # íYt # AncLm ## aót # ëL #
lélit esat kanäddädän behwala Tchälläma mayät antchelem esat kallä
la nuit le feu nous avons allumé après que le noir voir nous ne pouvons pas le feu s’il y a

aóTÊ # ºBã # NW² # Yí_ôYW² ## aót # Afúe # NW² ## TMlKTÊ & úRü #
esatu betcha näw yämmittayähu esat afzaj näw tämälkätu zaré
le feu seulement c’est celui qui se voit le feu hypnotiseur est regardez aujourd’hui

íô # Síy # DMÎCÊn # H²­L² # AâRRln ## õò # ìy # YMäºB #
mata sämay dämmänotchun hulu abarrärälen Tara lay yämädab
soir le ciel ses nuages tous il a chassé pour nous le toit sur de cuivre

msírî # KBºB # ùL # XRñ # anDTZçJ # ùíR # ufr # YMSL #
mesmarenna käbäb yalä Tchäräqa endätäzägadj yamarä Tefer yämässälä
clou et rond qui est la lune comme qui est prête qui est beau ongle qui ressemble

LUF ## sLZ_h # NW² # Yí_QZqZW² ## ÈÎm # anTNfóln &
läTTäfä seläzih näw yämmiqäzeqqezäw honom entänäfesallen
il a mis . à cause de cela c’est ce qu’il fait froid pourtant nous respirons

anîFóLnm ## YÖRft # G_Züî # YÖRft # Âô # NW² ## aW²Nt # NW² &
ennenafäsallänem yä’eräft gizé yä’eräft bota näw ewunät näw
nous nous aérons aussi du repos le temps du repos le lieu c’est la vérité c’est

âör # yGïDûìl ## gn # SíYö # u¹ # Yíùlq # ÌÖl # ySõl ##
baher yigwodlal gen sämayu Teru yämmayalq se’el yisäTal
la mer il manque mais le ciel bonne qui ne finit pas image il donne

ùnn # ËKºB # TMlKTö & AùôL­H² # ôùôLh # gn # ËKºB # YLm #
yanen kokäb tämälkätu ayatallehu tayatalleh gen kokäb yälläm
cette étoile regardez je la vois tu la vois mais étoile il n’y a pas

BaW²Nt # YºBr§nn # fuNt # ëMnBt ## aZ_ù # Ylón # K÷kºBt # ­
bäwunät yäberhanen feTnät kamänebbät ezya yälesan käwakebt
vraiment de la lumière la vitesse s’il faut croire là-bas de la balance la galaxie

H²lG_Zü # zgê² # ­ H²lG_Zü # BÂô÷ # ìy # ît ## ëLs÷ # MÎr #
hulgizé zegedju hulgizé bäbotawa lay nat kaläswa mänor
toujours prête toujours sa place sur elle est sans elle vivre

AncLm ##
antcheläm
nous ne pouvons pas

Une envoûtante voix d’Éthiopie nous dit le texte de Jacques Jouet en amharique.
Ci-dessus transposition approximative (par logiciels de traitement de texte) d’après l’alphabet amharique, traduction phonétique de la voix en alphabet latin, enfin traduction inverse mot à mot de l’amharique au français.

Enregistrement de Jean-Claude Breton en 2004 pour une des premières manifestations publiques de la jeune association Zazie Mode d’Emploi.