Accueil Les oulipiens de l’année Musique de table
Symphonie de table

Page précédente Page suivante

Symphonie de table. Tino est dans le jardin et voit une orange.
Il dit qu’est-ce que c’est cet éclat . Il veut savoir ce que c’est ce
nuage. Son vieux dit qu’un éclat est un éclat. Tino prend l’orange
et dit dab romps-moi le nuage. Son vieux rompt la fleur en fins
ronds et fout six tranches à Tino. Son vieux mange une tranche
et dit qu’une tranche est une tranche. Tino mange. Il dit c’est une
tranche de nuage mais ça goûte tel un éclat. Il veut savoir ce que
c’est cet éclat. Son vieux dit qu’un nuage est un nuage et qu’une
orange est une orange. Tino voit une limace. Son vieux voit un
nabot de chien de Cosenza. Son vieux dit qu’est-ce que c’est que
ce sale temps humide dans le jardin. Il veut savoir qu’est-ce que
c’est cet astre dans le jardin. Tino dit ce n’est pas un filet d’astre
dans le jardin c’est une orange avec deux cornes. Son vieux
rompt l’orange en ronds et dit tiens une tranche de sale temps
humide tiens une tranche de frimas et tiens une tranche de gros
boum. Génial dit Tino et il fout l’orange au limeur de suie.

Oskar PASTIOR (Morceau de Après l’est et l’ouest, Mot à Mot, tirage L’œil du scalde, 1978+23, écrit dans la langue de Voltaire par A. Jadot, prime version
dans Horiszt, Klaus Pique [1], 1975)


[1Rammen (All.) = Enfoncer . . . ramm = enfonce . . . pique (syn.)