Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Substrats constitutifs du Roman

Page précédente Page suivante
Substrats constitutifs du Roman, Math Harry
Calcula qu’un typhon mût l’ondoyant chinook
Sur nos châssis suintants d’aucun afflux tari :
Horizon fulgurant d’où l’ouragan fît choc.
 
Ton manga s’abritait la voix dans un ballon ;
Pour mots du manuscrit un croquis narratif
Transmutait à traits noirs l’opus « Hauts d’Aquilon »…
Lors la frondaison chut dont abdiquait un if.
 
Il cingla qu’infiltrant l’à-coup d’abstrus sillon,
Un bouc assaillirait, quoi ? Disparition
À l’huis, son corps soudain sous un gris nocturnal.
 
Imago d’un gazon qui t’a rompu gamin
Fatal – tu t’y couchas parmi l’instant, fatal
Soir afin d’abolir airs du gong ni d’humain.

Sonnet lipogramme en E ; alternance de rimes vocaliques & consonantiques.