Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
Sous les néons du bistrot

Page précédente Page suivante

sous les néons du bistrot
seuls au monde nous deux sous
l’impérieuse nécessité
de boire
le bleu de tes yeux ton regard
comme pour une noyade