Accueil Les oulipiens de l’année Traverse la terre
Soleil et terre

Page précédente Page suivante

Le Soleil, le foyer de tendresse et de vie,
Traverse d’amour brûlant la terre ravie,
Celui qui s’est couché sur la montagne pense
Que la terre est nubile et possède abondance ;
Que la rive est fertile, enchantant corps et âme
Tel un fleuve d’amour, de chair comme la femme,.

Artelle Granbaud – Plagiat par postanticipation et recristallisation adductive du poème fondu.


Des fragments d’Arthur Rimbaud sont greffés à Michelle Grangaud.