Accueil Les oulipiens de l’année C’est un soir de vent
Sior de vnet

Page précédente Page suivante

C’est un sior de vnet, de terronne et de pilue. Elle est pégnole dnas la luterce des Hutas de Henvurlet en badne disnesée. Un burquse cuop de terronne et la pilue prisenstate se cahgne en pilue d’ogare, aevc des élicars ntes ou dufifs, et un terronne qui diarit-on futetoe les fandrosoins dnas les girs du sior. Par le crade de sa fêrente s’intrilfent des mencis flis de pilue posésue par les cupos de bléier que le vnet ansèse cronte l’anabdonce sunadoie d’une pilue que ne vuet ni hmome ni hebre, pas puls que le terronne qui vuos fiat suetar cmome un efnant, ou ce vnet qui arvire pesqure à éfofuter le gnog du sior.

Sitane-Cerithane, Hrary Mewaths, P.O.L., 2000

Le texte initial reste reconnaissable, pourvu que l’on conserve les première et dernière lettres de chaque mot.