Accueil L’oulipienne de l’année Retour de Babel
Sans verbe

Page précédente Page suivante

Le passage d’une frontière, que d’émotion ! Une limite imaginaire, par exemple une barrière de bois, et quel changement jusqu’au paysage
même !
Sous le même ciel, sur la même terre, une route légèrement
différente, des panneaux routiers méconnaissables quant à leur graphie,
des boulangeries difficilement comparables aux boulangeries familières
présentes l’instant d’avant, des pains aux formes inhabituelles.