Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Roman à venir

Page précédente Page suivante

Ici, ce roman imaginé, ni rédigé, ni vu, ni lu, ne sera pas omis, égal à zéro. Négatif ! Image paradoxale, sa vive solidité le loge sur une de ces étagères, atomisé ; de mot à page, du début à l’oméga la ruse l’a posé là ; par épisodes il anime ce tas élevé de volumes itérés. Un inutile déluge d’opus à la mode, là tomes obèses, ici calepin exigu - vide, vanité ! - me dérobe le modèle d’origine. Tenace, têtu, j’examine la totalité de l’édit, analyse l’inédit abîmé, je n’isole, ni ne répare, hélas, un aboli bibelot. Ému, dépité, je me figure la rivalité, l’arène rapace, la cité de cabales, ébahi, j’épèle, je furète, je râtèle l’amas usagé de molécules à la racine du roman à venir.