Accueil Les oulipiens de l’année La Peinture à Dora
Peinture à l’eau

Page précédente Page suivante

Raflé, parqué, battu, sifflé,
Le soir sans bonheur sans espoir
Ame et corps perdus dans le noir
Je peins des tableaux sans reflets

Cris d’un officier guttural
Ne troublez ce Louvre irréel
Huiles flamandes ou pastels
Que fane l’automne infernal

Souffrant l’interminable appel
Où trop liquide tout s’enfuit
Découragé devant la Nuit

Crée d’un vestige oeuvre nouvel
Mêlant les larmes d’un art nu
Aux clepsydres du sort venu

Ce poème est une réponses aux contraintes de la "textée" proposée par Nicolas Graner sur la liste Oulipo (le texte source était "El Desdichado" de Gérard de Nerval). Voici les consignes de Nicolas :

"Je vous propose d’écrire un texte en vers.[...]

1) En deux vers, vous brosserez un auto-portrait sommaire, d’abord par
une simple énumération puis en vous étendant plus longuement sur
les hauts et les bas de votre existence.

2) Pour les deux vers suivants vous commencerez par rapporter en cinq
mots la survenue d’un événement définitif. Puis vous décrirez un
objet vous appartenant qui présente un lien superficiel avec
l’événement susdit et manifeste un phénomène optiquement
improbable.

3) En un vers vous désignerez une personne sans la nommer, mais en
précisant suffisamment les circonstances de votre relation pour
qu’elle-même puisse se reconnaître sans ambiguïté.

4) Dans les trois vers suivants vous donnerez des instructions à cette
personne qui, si elle les exécute, l’amèneront à s’intéresser à la
géographie puis à certaines curiosités botaniques.

5) En un vers, vous montrerez qu’un policier perdrait son temps s’il
vous soumettait à un contrôle d’identité.

6) En un vers vous avouerez posséder une particularité physique
difficile à cacher et vous en donnerez l’explication.

7) En un vers, vous peindrez une situation où vous avez fait preuve de
passivité en présence d’une personne à l’existence douteuse mais en
pleine activité.

8) En un vers vous vous vanterez d’avoir réalisé à plusieurs reprises
un exploit que vous n’êtes pourtant pas le premier à accomplir et
qui vous ramène finalement à votre point de départ.

9) Dans les deux derniers vers vous ébaucherez une partition musicale
pour deux voix égales avec accompagnement sur instrument ancien."