Accueil Les oulipiens de l’année Je regarde le bistrot
On s’appuyait au zinc

Page précédente Page suivante

On s’appuyait au zinc dans un joli bistrot
L’aura vibrant du spot m’y fit surgir London,
Son froid smog si blafard ! Mais voici Cupidon
Qui soudain nous choisit, nous laissant sans un mot.

Dans nos dos, soir tombant. Tournant autour du pot,
Pas à pas, on allait marchant sur un cordon.
Tu as pris un coca où tintait un glaçon.
La grand-soif qu’il faisait ajoutait au complot !

Un infini s’ouvrait tandis qu’un gars partait.
Sans gratification, "Ah ! Boulot imparfait",
Marmonna un garçon, son torchon à la main.

Pour vous ? Proposa-t- il. Pour moi, un lac d’azur,
Si profond qu’on s’y fond : ton iris clair, si pur
Qu’Aragon aurait pondu au moins un quatrain.