Accueil Les oulipiens de l’année Diomira, une ville invisible
Muranomira

Page précédente Page suivante
Phare pittoresque volets verts Fontaines en fonte
crépis colorés
Fours fumants verreries vives Basilique byzantine
campanile cloche
Vierge victorieuse formes fuselées Mosaïque mordorée
adoration azurée
Jazz sous le dôme,

chants d’une noce

mixte :

belle

Noire,

Blanc

sec

Flots fougueux touristes trottant Barques bleutées
île irisée poissons pêchés dentelles désuètes