Accueil Les oulipiens de l’année Retour de Babel
Mixonnet de Perec & Roubaud

Page précédente Page suivante

Les vers à soie ont franchi la frontière,
un cocon rond tissé les enrobe où,
œufs clandestins en cannes de bambou,
les vers à soie ont passé la barrière.

Barrière en bois, limite imaginaire :
adieu mûriers de l’empire mandchou ;
salut Byzance, et pourvu qu’on mâche ou
bave une feuille alors fil somnifère !

Nouveau pays, l’empereur Justinien
plante un mûrier qu’y mâcher aussi bien
et murmurer emmailloté de soie.

Sa belle dame en robe également
avec allure - il n’est qu’elle qu’on voie -
cuit, non de riz, la galette au froment.

Mixonnet de « Passer une frontière » de Perec & des « Vers à soie » de Roubaud ; un « mixonnet » est un sonnet intertextuel, composé à partir de 2 textes ou davantage.

Vers héroïques = 4 + 6 syllabes.

En 552, l’empereur Justinien de Byzance prend livraison des premiers œufs de vers à soie passés à l’ouest, en fraude dans les cannes de bambou de deux moines nestoriens.