Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Mes livres inécrits

Page précédente Page suivante

Mes livres inécrits, est-ce vide ? Nenni.
Ils lévitent celés en nefs pleines de bibles :
Simple signe, sentence, ensemble indéfini.

Ils gisent encerclés de bêtises pénibles,
De débits excessifs de penser imprimé,
Et rien ne me permet de les en exprimer.

L’espèce scribe excelle en ficelles de singes,
Et m’échiner m’excède, éreinte mes méninges.

Je recherche, entêté, ces mille petits brins,
Germes de mes écrits d’inexistence empreints.

Bivocalisme en E et I (les autres voyelles absentes), ce qui fait de ce sonnet portatif un s’port+.