Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Mes lectures futures

Page précédente Page suivante

Les livres que je n’ai pas lus, n’allez pas croire, auteurs, qu’ils soient lettre morte, pur néant, pour citer l’Être et le Néant. Bien au contraire (que cela une bonne fois soit dit) ils sont comme en suspension dans mes projets de lecture puisés dans la littérature universelle dont parle Borges, in la Bibliothèque de Babel ou encore Umberto Eco dans la bibliothèque médiévale du Nom de la Rose. Ils existent par mots – Les Mots, toujours Sartre ! – par groupes de mots, par phrases entières dans certains cas-aussi étranges que L’étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr Hyde. Mais il y a autour d’eux tant de vain bavardage, ils sont pris dans une telle surabondance de matière imprimée, qu’à vrai dire, malgré tous mes efforts, bien que je sois Fort comme la Mort, je n’ai pas encore réussi à les sortir des rayons. Le monde (selon Garp) (ou le Meilleur des Mondes) en fait me paraît rempli de folliculaires ce qui fait de ma vacuité une longue Recherche du temps perdu, une longue Recherche de l’Absolu, ma quête du Graal et de tous les Fragments du Narcisse, inexorablement dérobés à mes lectures futures.

Marcelle B.A.BA, Traité sur les livres que je n’ai pas lus.