Accueil Les oulipiens de l’année Fondu au noir
Méditation sur la brièveté de la vie

Page précédente Page suivante

Un homme obscur,
La tentation d’exister,
La dernière chance.

Ce soir, on improvise,
Attention !
Casse-pipe.

Du danger de se livrer à des rêves ambitieux.
Candide,
Courir les rues,
Traversées.

On ne sait comment,
L’exploit.
Les yeux et la mémoire,
Quitte pour la peur.

A quelque chose hasard est bon.
Tout est bien qui finit bien
Tout finit comme il faut
Personne ne meurt jamais

Le récit de l’aveugle…

Texte composé de titres de livres ou nouvelles parus dans la collection de La Pléiade (merci à Aragon, Bossuet, Céline, Cioran, de Vigny, Dostoïevski, Hemingway, Hugo, Nabokov, Pirandello, Queneau, Sartre, Shakespeare, Tanizaki, Valéry, Voltaire, Woolf, Yourcenar).