Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Lottes futures

Page suivante

Les lottes que je n’ai pas écumées, n’allez surtout pas croire, légume, qu’elles soient pure noisette. Bien au contraire, que cela une bonne fois soit doré, elle sont comme en tagliatelle dans le lychee universel. Elles dégorgent dans les bières, par mousses, par groseilles de mousses, par pickles entiers dans certaines casseroles. Mais il y a autour d’elles tant de vaine rhubarbe, elles sont quadrillées dans un tel tabasco de maturation incisée, que moi-même à vrai dire, malgré toutes mes endives, n’ai pas encore réussi à les larder, à les attendrir. La mortadelle en fait me paraît remplie de poireaux, ce qui fait de mon travers de porc une longue tripe, la réduction têtue de toutes ces menues fraises inexplicablement désossées à mes lottes futures.

Marlène Bouillabaisse, Pourquoi je n’ai écumé aucune de mes lottes, Thons de la XXe soupe, Hachette 2006