Accueil Les oulipiens de l’année Livres futurs
Livres futures

Page précédente Page suivante

Les livres que je n’ai pas encore prises, n’allez surtout pas croire, docteur, qu’elles soient pur néant. Bien au contraire (que cela une bonne fois soit dit) elles sont comme en suspension dans ma nourriture habituelle. Elles existent dans les graisses, par gouttes, par bouchées, par assiettées entières dans certains cas. Mais il y a autour d’elles tant de délicieux remplissage, elles sont prises dans une telle surabondance de matière sucrée, que moi-même à vrai dire, malgré tous mes efforts, n’ai pas encore réussi à les réduire, à les supprimer. Le monde en fait me paraît rempli de tentations, ce qui fait de mon régime une longue pénitence, la recherche têtue de tous ces menus fragments inexorablement destinés à mes livres futures.

Marcel Bienenbouche, Pourquoi je ne suis pas près de perdre trente livres, Lettres à mon diététicien, dossier 2006.