Accueil L’oulipien de l’année Vers à soie
Les larves soyeuses murmurent

Page précédente Page suivante

Sans narration existe-t-elle ?

Les larves soyeuses murmurent
mâchant mâchonnant machouillant
sans faim l’épineux acacia

Lesquelles laborieuses larves
arrondiront un beau berceau
s’y acagnarderont tantôt

Sans apitoiement un méchant
distord le berceau – ah ! fatum !
Aussitôt meurt larve endormie

Le garçon tirant le surfil
le nylon subtil – oh linceul !
Tissera d’art l’écharpe d’Ève

Las, Ève meurt, sans guérison
enterrée, emporte l’écharpe
a-vec elle sous le gazon.


La contrainte aléa furtif généralisé impose ici un des 3 écarts alphabétiques —7 ; 0 ; +7 entre première et dernière lettres de chaque mot, par exemple :
- —7 = LarvE
- 0 = SoyeuseS
- +7 = FatuM