Accueil L’oulipienne de l’année Besoin de vélo
Les jantes de Saint Nicolas

Page précédente Page suivante

Refrain :
On compte deux formes de vent,
vent relatif, vent du devant.

Poussant, poussant contre le grain
dont le monde escorte son train,
davantage l’homme en forgea
que vite il progressait déjà.

(Refrain)

Tant ont soufflé du nord au sud
que, centaure sifflant du luth,
le cycliste entendit son cher
vélo jouer l’orgue à bouger.

(Refrain)

Saint Nicolas porte au gamin
sa bécane au soir ; et demain,
remède d’Éole attesté,
l’onguent de solidarité.

(Refrain)

Sur la pipe, un courant du nord
prescrira l’amical renfort :
se serrer petit après lui
dans la tourmente où l’on a fui.

(Refrain)

Les compagnons abriteront
qui sous le noroît fait dos rond,
jusqu’à céder le relais pour
qu’il aille au charbon à son tour.