Accueil Les oulipiens de l’année Besoin de vélo
Le mot-à-mot du germaniste traducteur amateur

Page précédente Page suivante

La bicyclette est la vent-école. On compte deux espèces de
cyclistes-vent : le but vent et le relatif vent. Le premier est le, qui la
monde-mécanique fabrique, et le deuxième est seul l’œuvre du
conducteur. Son maître-œuvre, ainsi à dire, car plus rapide il est,
plus du vent fabrique le conducteur. Le monde-vent est le, qui de devant
vient. Contre lui, sais-je aucun mieux moyen que de l’amitié et
solidarité. Le jour, à celui vous un fort, dans la pipe droit bien
installé nord-vent prenez, donne cela rien au-dessus d’un compagnon
avec des larges épaules. Vous faîtes vous-même derrière lui petit et
attendez, jusqu’à cela fini est. Plus précisément dit, vous attendez,
jusqu’à il bifurque, pour à vous la conduite transmet, afin que vous
maintenant votre tour êtes et au charbon allez.

Paul Fournel, Bicyclette-Equipement, Pas de la porte, 2001