Accueil Les oulipiens de l’année La nuit
Le feu feue la nuit...

Page précédente Page suivante

Le feu feue la nuit, nuit
Nuit tutu ! Feu qu’on compte
Hypnose, nos yeux zieutent
Ciel nu nul nuage âgé
Punaises aisées, cuivrées, vraies
Lune une élégante gantée
On respire, pire caduque
Vacances en ce lieu lieu-dit
Au ciel sied l’infini
Et toi étoile, tu t’es tue ?