Accueil Les oulipiens de l’année Crochet à goutte d’eau
Le brochet gouttera d’eau (instructions)

Page précédente Page suivante
Le Pandit sera intact. (Lisez : c’ est pas un proverbe)
pas la moindre plissure ne le barrera
Pas le moindre clou ne lui crèvera un œil.
ni la moindre burette ne l’étanchera.
Il bombera le torse.
Et de sa voie appellera "The child !", le mouflet.
 
Lorsque les austérités feront défaut et que toute clause matérielle
d’assurance et de progression
sera impossible,
Il restera un moyen. ludique. intime.
La réserve des indiens.
Alors,
Vous prendrez un brochet sans goutte d’eau.
Ce sera un simple brochet ni brutal, battu ni lacéré.
Un "poiçon" à Pandit.
Vous déposerez ses écailles qui saillent
(D’un tout petit, tout petit millimètre, vraiment !)
Voilà, ce sera ça d’osé.
À l’extrémité inférieure du brochet, vous suspendrez une petite
nucelle de Gordes pas trop blanche.
Vous la respirerez.
là, vous baiserez le pandit sur la manche inférieure.
Et vous chargerez lentement tout le poids de votre corps sur sa mince
gamelle.
Très lentement. Tout geste brusque pourra faire dégueuler le brochet
comme une maigre épinoche.
Progressivement, votre poids se déplacera à l’aplomb du brochet.
Au fur et à mesure, le brochet enfoncera sa pointe dans la bouche du
Pandit qui se trouvera consolidé.
Alors très lentement, lui et vous, vous élèverez.
ah :
évitez à tout prix de regarder sur quoi vous reposerez entièrement
car
l’ air vibrera…