Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
La douve du foie

Page précédente Page suivante

La douve murmure dans le foie, la sale bête
elle ne mange pas ces lobes rouge brun et mols
pleins d’un glucose qui ne fait pas d’alcool
la douve qui est une larve patiente et douillette

est un ver trématode en forme de foliole
(Fasciola hepatica) qui provient du mouton
si on ingère ses kystes fixés sur le cresson
c’est dans le canal biliaire qu’elle se colle et somnole

Elle cause angiocolite, douleurs épigastriques
fièvre diarrhée ictère, douleurs articulaires
urticaire, et cirrhose dans les formes chroniques

Quand l’hôte en meurt on prélève vésicule et foie
et on met ces organes dans un bocal en verre
plein d’alcool, où la douve la boucle, une bonne fois.

Jacques Camuset (Les Nouveaux Sonnets du docteur) ou Jacques Roubonnefoy (Du mouvement et de l’immobilité de la douve)