Accueil Les oulipiens de l’année Vers à soie
La Belle au bois

Page précédente Page suivante

La belle enfant joue avec ses poupées
elle ne craint pas cette mère neuve et folle
pleine d’elle-même, de son miroir est l’idole
la belle enfant qui ne sent pas le danger

suit sans peur l’homme par la reine assigné
ça le déchire d’être celui qui l’immole
il laisse la petite, seule, puis se console
en jouant un tour à celle qui veut la tuer

En le questionnant, elle tire de son miroir
la vérité : sa belle-fille depuis octobre
loin d’être occise s’occupe de sylviculture

Quand la Belle meurt d’avoir mangé la poire
ses amis des bois l’exposent dans sa plus belle robe
et l’amour d’un prince mettra fin à sa froidure.

Jacques Grimmaud & Kris Hardy

Tricot à deux brins, pour Mémé Noémi.