Accueil Z’extras Plumes de Zazie
L’oiseau qu’on n’ouït jamais / SOUSCRIPTION

Page précédente

Mallarmé (Petit air 2) nomme « oiseau qu’on n’ouït jamais » la rime interdite en poésie classique, celle où un mot serait au singulier (bosquet) et l’autre au pluriel, du moins terminé par -s (jamais) :

Voix étrangère au bosquet
Ou par nul écho suivie,
L’oiseau qu’on n’ouït jamais
Une autre fois en la vie.

Un sonnet = 2 quatrains + 2 tercets = 14 vers.
Chaque poème ici est un micro-sonnet en 4+4+3+3 syllabes. Les quatorze strophes donnent un méga-sonnet ornithologique.

Vous pouvez commander cet ouvrage à l’aide de ce bulletin de souscription.
☞ Un des 100 exemplaires sur papier Arches pur coton 160 gr.
- 25€ frais de port compris.
☞ Un des 30 exemplaires numérotés de I à XXX signés par Robert Rapilly et Marie Vilain. Ces exemplaires sont accompagnés de la suite de gravures sur papier Arches pur coton 250 gr.
- 65€ frais de port compris.
Les exemplaires commandés vous seront adressés en octobre 2021.

Merci d’envoyer votre réglement accompagné de votre adresse postale à :

Éditions Berline-Hubert-Vortex
14 rue de la Gaieté
59000 LILLE